Retour au sommaire du village
Camille COROT à MARCOUSSIS
Cette page n'a pas la prétention de décrire la vie et les oeuvres du peintre, mais bien d'évoquer ses séjours à Marcoussis et les peintures que le village lui a inspirées. Les reproductions d'oeuvres sont dans un format et une qualité qui ne permettent pas une exploitation commerciale. Au cas où certaines de ces reproductions seraient malgré tout jugées "hors-la-loi", je me verrais contraint de les retirer... au détriment de l'intérêt de la page.  Merci de votre compréhension !
Jean-Baptiste-Camille Corot (1796 - 1875) est un des grands peintres français du 19ème siècle et certains n'hésitent pas à l'appeler "le père de l'impressionnisme".
Il voyageait beaucoup, en Italie, aux Pays-Bas et en France. Quelques séjours identifiés se firent à Marcoussis dans la maison de son élève Ernest-Joachim Dumax où il rencontrait également le géographe Malte-Brun.
Cette maison qui est présentement le siège des établissements Giagnoni, rue Alfred Dubois abriterait une "oeuvre" de Corot ; celle-ci n'est pas signée et on peut douter de l'authenticité (cependant affirmée par le livre de Germain). En outre, ce plafond a été lessivé par erreur par un peintre trop empressé. 
En voici trois visions partielles.

Vue d'un quart du plafond

Des détails
  • Outre le séjour qui lui permit de peindre le "Souvenir de Marcoussis"(1855 ?), il vient à Marcoussis :
  • en août et fin d'année 1857
  • en août 1859 à Monthléry
  • en août 1872
  • en août 1874

Environs de Marcoussis - avant 1860
(Collection particulière)

 

Le plus célèbre des tableaux peints à Marcoussis :

La charrette ou
Souvenir de Marcoussis
Acquis par Napoléon III en 1855 malgré l'avis négatif des fonctionnaires des Beaux-Arts
(Musée d'Orsay)

Verger le matin
(Musée du Louvre)

Prairie dominant le village (Marcoussis) - 1865
Paysage de Marcoussis
1874 

(Collection particulière)